Alors que l’hiver s’installait tranquillement sur la ville, Claudine, Maxime et moi sommes allés nous promener en campagne et avons trouvé une forêt magique. La lumière y était belle, douce et enveloppante. Dans leurs sourires et leurs yeux, je pouvais voir tout l’amour qu’ils ont l’un pour l’autre, surtout à l’aube de cette nouvelle vie. Sereins dans l’attente de leur belle Laurence.